{Mum to be} L'amour fraternel

07:30


Quand on a déjà un bébé et qu'on attend un second, on se demande si le premier acceptera le deuxième. 

On fait de son mieux pour préparer le premier à l'arrivée du petit frère ou de la petite soeur.
Malgré les explications de ces chamboulement familiaux, il y a une petite appréhension.

Je ne sais pas si ce que j'ai fais, était ce qu'il faillait faire ou pas.
Finalement, personne à le guide de la bonne entente fraternel !

Mais après deux mois, je peux dire que l'amour fraternel existe bien et s'est fait tout naturellement.
Faustine a tout de suite accepté son petit frère.
Elle a compris que je passais du temps avec lui. 
Mais que j'avais aussi du temps pour m'occuper d'elle.
On a rien changer à nos habitudes à vrai dire.
Je l'implique quand je m'occupe de son frère, en lui demandant de me prendre un bavoir si je l'ai oublié.
C'est elle qui prépare le biberon quand elle le demande.
Elle m'accompagne souvent dans la salle de bain quand il faut changer la couche.
Elle veut sentir la couche quand je dis que son frère à fait la grosse commission pour me dire que oui et que ça pue.
Elle a plein de petites attentions pour son frère.

Est ce que son écart d'âge à permis qu'elle accepte la situation ? Ou alors son attirance pour les bébés ? Ou encore, les moments à la crèche avec les plus petits ?
Bref, je ne sais pas, je ne connais pas le secret.

Tout se passe bien, il y a des "JE T'AIME SAMEL" qui fussent spontanément.
(elle dit pas bien le prénom de son frère pour le moment)

De son côté, Samuel le lui rend bien.
Il reste l'observer de longue minutes quand elle est prêt de lui.
Il se calme dès qu'elle approche de son lit.
Il lui fait des sourires.

Je ne peux être qu'observatrice de leur début de complicité.
Pourvu que ça dure le plus longtemps possible.






Vous aimerez peut être aussi :

10 commentaires

  1. Ma grande a été protectrice et douce dès le début avec sa soeur, elles s'entendent toujours aussi bien maintenant (4ans 1/2 et 2 ans) et c'est un plaisir immense de pouvoir observer leurs moments de complicité, qui heureusement pour nous sont très nombreux! J'espère qu'il en sera de même pour toi!

    RépondreSupprimer
  2. Ohhh c'est trop mignon, moi qui rêve de donner un frère ou une soeur à mon fils dans les 2 ans qui viennent ça me touche

    RépondreSupprimer
  3. Très joli article, j'ai traité du même sujet la semaine dernière sur mon blog. Moi aussi j'avais très peur et comme tu dis l'amour fraternel est bel et bien présent même si je sais qu'un jour ils finiront par se chamailler !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^
      Je crois qu'on ne passe pas à travers les chamailleries lol

      Supprimer
  4. ici victoire est de novembre 2016 et apolline de juin 2016 elle a tout de suite était impliquée dans ma grossesse et nous avait même réclamé de voir le bébé à une écho. De gros câlins au ventre et elle lui parlait. A la crèche elle s'occupait des plus petits avec fierté
    Depuis elle adore sa petite soeur. Elle adore mélanger le biberon lui donner les petits pots prendre son bain avec elle. sincèrement depuis la rencontre où il s'est passé quelque chose de magique il y a un lien indéniable entre elles et c'est magique. La plus petite regarde sa soeur avec admiration et jouent déjà ensemble.
    alors évidemment parfois victoire est brusque avec sa soeur sans faire exprès car une de 3 ans et une de 8 mois c'est pas le même poids ��, elle veut aussi montrer qu'elle est là quand on s'occupe du bébé. Mais en lui expliquant bien qu'on les aime pareil toutes les deuX.
    n'ayant pas de frère et soeur je suis encore plus touchée par ce lien et cet amour fraternel

    RépondreSupprimer